CONSTRUCTION D’UNE CHAUFFERIE BOIS ET D’UN RESEAU DE CHALEUR

 

Présentation du projet et objectifs

 

La Communauté de Communes Brenne Val de Creuse de par les compétences qui lui ont été transférées, gère les différents établissements scolaires de son territoire. Ainsi au Blanc, cela concerne notamment trois établissements localisés dans la partie « basse » de la ville (écoles Jules Ferry, Jean Giraudoux et George Sand).

Les trois écoles étaient chauffées par des chaudières au gaz. Les équipements de chauffage de ces établissements arrivent en fin de vie et sont consommateurs d’énergie.

Les élus de la Communauté de Communes ont donc souhaité travailler sur l’installation d’une chaudière alimentée au bois et qui pourrait desservir les trois établissements. Au cours de cette réflexion et du fait de la localisation de ces équipements à proximité du lycée Pasteur et de zone d’habitats collectifs, il a été imaginé d’étendre le réseau prévu à ceux-ci.

Une pré-étude de faisabilité a été menée par ADEFIS BOIS et approfondie par la Société ADEV Environnement. Il en est ressorti qu’il était envisageable et opportun de travailler sur l’installation d’une chaufferie bois de dimension plus importante qui pourrait alimenter un réseau de chaleur desservant les établissements scolaires maternelles et primaires, mais également les établissements privés Sainte-Thérèse et Sainte-Anne, le Centre social, le gymnase Jean Moulin, le lycée Pasteur, la Mairie du Blanc et les habitats collectifs gérés par l’OPHAC.

Il a donc été installé une chaudière bois d’une puissance de 1500kW avec un appoint au gaz. Cet équipement devrait consommer un peu plus de 1 000 tonnes de bois par an et permettrait des gains d’émission de gaz à effet de serre de l’ordre de 1 000 tonnes de CO² par an, soit environ le rejet de 400 voitures à l’année.

Du fait des enjeux économiques et environnementaux qu’il revêt, ce projet a été porté par la Communauté de Communes Brenne Val de Creuse qui gère l’équipement de la chaufferie et le réseau de chaleur. Ce projet, en plus de la réalisation d’économies substantielles, permet également de développer une filière bois énergie locale pour la fourniture de plaquettes forestières.